Retour à la page d'accueil
Plan du site
Aide - Mode d'emploi du site
Moteur de recherche
Les pages à ne pas manquer
Les nouveautés du site
Le trésor des archives du site
Site in English
Envoyer un courriel
Inventaire
Boite à outils
Grands thèmes
A propos du site
Réf : ADCO Q 801/5
Date : 03/04/1796
(14 germinal an IV)
Commentaire : Le presbytère n'a apparemment plus d'occupant : le curé Renard a disparu, son remplaçant Houdaille ne fait pas parler de lui. Les enchères (à la bougie) sont emportées par le citoyen Geay, pour une année de location. Le presbytère reste bien national, avec locataire.
Enchères pour la mise en location du presbytère de St Martin de la Mer
Auteur : Bouheret, agent de la commune de Liernais
 

 

[Dimanche 3 avril 1796]

Ce jourd'huy quatorze germinal de l'an quatre de la république française ... en la salle ordinaire des séances de l'administration municipale du canton de Liernais, et par devant elle le citoyen Bouheret agent de la commune de Liernais... a dit qu'en extension de l'arrêté pris par la ditte administration le 3 germinal an 4, il a fait apposer dans toutes les communes de ce canton de l'affiche indicatoire de l'adjudication et délivrance à faire a ces présent jour, lieu et heure aux plus offrants et derniers enchérisseurs du ci-devant presbitère de Saint-Martin de la Mert avec ses dépendances aux clauses charges et conditions suivantes

l'adjudicataire entrera en jouissance de la ci-devant maison presbitérale de Saint-Martin avec ses dépendances actuelles sans aucune réserve le 4 floréal prochain (samedi 23 avril 1796) pour le tems et terme d'une année qui finira a pareil jour de l'année suivante a la charge des réparations locatoires de la maison et batiments de l'entretien des murs de cloture, des murgers ... ? ou séchets qui ferment le jardin et autres héritages qui en dépendent.

Le preneur jouira du tout en bon père de famille sans rien dégrader ni détériorer, il ne pourra rien changer a la disposition de l'appartement, il cultivera et fumera le terrain, entretiendra les arbres et espaliers, taillera ceux qui ont coutume de l'être et sera responsable de ceux qui pourroient périr faute de soin et de culture.

Le prix de l'adjudication sera payée a l'échéance de l'année en monnaie ayant cours à cette époque et sur ce acompte de ce prix il payera à la signature du présent procès-verbal la somme de 24 £ en numéraire pour lui tenir lieu de caution.

Après la lecture du procès-verbal faite à haute et intelligible voix, la maison presbitérale de Martin de La Mer a été criée en délivrance et mise à prix
par le citoyen Antoine Espiard à 30 £
par le citoyen Geay à 31 £
par le citoyen Couhard à 36 £
Le premier feu allumé s'est éteint sur l'enchère du citoyen Espiard de 40 £
Le second feu allumé s'est éteint sur l'enchère de 48 £ du citoyen Couhard
Le troisième feu s'est éteint sur l'enchère de 50 £ du citoyen Geay de Martin de la Mer
Le quatrième feu s'est éteint sur la même enchère sans que personne l'ait surditte
en conséquence et du consentement du citoyen Bouheret, pour l'absence du commissaire du Directoire exécutif, le ci-devant presbitère de Martin de La Mer a été tranché audit Geay pour la somme de 50 £ et aux clauses, charges et conditions du présent procès-verbal, le dit Geay a déclaré ne savoir signer

La minutte est signée Bonamond, Bouheret, Testard, Collenot, Maréchal, Lamartinière et Brunet, secrétaire en chef.

Enregistré à Arnay sur Arroux le 22 germinal an 4

 

Retour en haut de la page