Retour à la page d'accueil
Plan du site
Aide - Mode d'emploi du site
Moteur de recherche
Les pages à ne pas manquer
Les nouveautés du site
Le trésor des archives du site
Site in English
Envoyer un courriel
Inventaire
Boite à outils
Grands thèmes
A propos du site
Réf : ADN 1 L 428
Date : 01/11/1790
Commentaire : Le chantre recteur d'école est un "fonctionnaire paroissial" qui assure à la fois le service d'église et l'enseignement, sons contrôle du curé.
Contrat du chantre - recteur d'école (instituteur) d'Alligny-en-Morvan
Auteur : Conseil Municipal d'Alligny - Secrétaire-Greffier Carrey
 

 

Extrait du Registre des délibérations du Conseil général de la commune d'Alligny, district de Château-Chinon, département de la Nièvre, du premier 9bre 1790 à l'issue de la messe paroissialle.

Nous maire, officiers municipaux et notables formant le conseil général de la commune d'Aligny et représentant laditte commune d'une part,

Jean Clert tixerand en toile demeurant à Viange d'autre part,

avons fait les conventions suivantes :

Savoir que moy, Jean Clert, promet et m'oblige à servir la paroisse dudit Aligny en qualités de chantre et recteur d'école pendant le temps de six années antières qui commencerons dès ce jourd'huy, pour finir à pareille jours, après les dittes six années révolues, avec la faculté de resoudre au bout de la première ou troisième année, ou par la communauté d'Aligny, ou moi Jean Clert avertissant trois mois auparavant par écrit.

Pendant lequel temps moy Clert m'oblige d'assister Mr le Curé dudit Aligny ou tous autres déservant laditte paroisse dans toutes les fonctions de son ministère : chanter au lutrain toutes les fois qu'il sera nécessaire, l'accompagner pour porter le Saint-Sacrement, servir la messe tous les jours sans pouvoir s'absenter que de son exprès consentement, et générallement faire toute les fonctions qu'exige l'état de Chantre recteur d'Ecolle.

En considération desquelles services, nous maire, officier municipaux et notables représantant laditte communauté, et nous faisant fort pour elle nous obligeons de payer audit Jean Clert la somme de cent vingt livres par ans, laquelle somme sera répartie annuellement sur les paroissiens et habitants dudit Aligny au marc la livres de la taille royalle, et payer audit Jean Clert par une seule et même main en deux terme et payement égaux de chacun soixante livres, dont le premier échoira le premier may prochain et le second au premier novembre suivant, pour continuer ainsy à pareil jour les années suivantes tant que la convantion subsistera.

M'oblige de plus moy Jean Clert de tenir classe et écolle tous les jours exceptés ceux empêchés par l'office divin, deux heures matin et soir pour apprendre et enseigner la lecture, l'écriture et l'arithmétique aux enfants de laditte paroisse ; pourquoy il me sera payé quatre sols pour le commancement, sept sous pour ceux qui apprandront à lire et écrire, et dix sols pour ceux qui désireront aprandre en outre l'arithmétique.

De plus, nous maire, officiers municipaux et notables promettons audit Jean Clert les services particuliers, mariage, enterrement et grandes messes lui seront payés suivant l'usage.

A l'instant a comparu Mr Edme-Alexandre Crépé curé dudit Aligny, lequel après avoir interrogé ledit Jean Clert sur les devoirs de son état, a déclaré qu'il le reconnaissait capable d'exercer les fonctions de sa place, et qu'il consant que la presante convantion ait sa pleine et antière exécution.

Ainsy d'accort entre nous et ont signé sur la minutte les citoyens Andoche Dureuil maire, Noel Bonnard, Jean Guinard, Hugues Carrey, procureur de commune, Jean Clert, Crépé curé.

Certifié conforme CARREY, secrétaire greffier.

 

 

Retour en haut de la page