Retour à la page d'accueil
Plan du site
Aide - Mode d'emploi du site
Moteur de recherche
Les pages à ne pas manquer
Les nouveautés du site
L'histoire de St Martin de la Mer,
village en Morvan
Site in English
Envoyer un courriel
St Martin de la Mer
Histoire
Visites en Images
Boite à outils
Archives
A propos du site

 

Chronologie de la Révolution Française

1786 1787 1788 1789 1790 1791 1792 1793 1794 1795

1786


20 août Calonne propose son "Précis d'un plan d'amélioration des finances".
2 septembre La portion congrue des curés est fixée à 700 livres, celle des vicaires à 350 livres par an.
26 septembre Traité de commerce franco-anglais qui abaisse les droits de douane dans chaque pays.
27 novembre Un arrêt du Parlement de Paris interdit aux aubergistes et cabaretiers de donner à boire les dimanches et fêtes pendant les offices et le soir.
29 décembre Louis XVI annonce la prochaine convocation d'une assemblée de notables.

1787

22 février Ouverture de l'assemblée des notables.
8 avril Renvoi de Calonne; ministère Loménie de Brienne.
25 mai Dissolution de l'assemblée des notables.
Juin-août Le Parlement de Paris refuse d'enregistrer les édits de Loménie de Brienne et en appelle aux États Généraux;
15 août L
e Parlement de Paris est exilé à Troyes.
Septembre Négociation entre Loménie de Brienne et le Parlement de Paris.
23 septembre La Constitution américaine est adoptée par le Congres.
Novembre Édit de tolérance.
19 novembre Séance royale au Parlement de Paris, Louis XVI ordonne l'enregistrement des édits financiers et exile Philippe d'Orléans à Villers- Cotterêts.

1788

3 mai Le Parlement de Paris publie une Déclaration des lois fondamentales du royaume.
5 mai Arrestation des conseillers au Parlement Duval d'Éprémesnil et Goislard de Monsabert.
8 mai Réforme judiciaire de Lamoignon qui réduit les pouvoirs des parlements.
Mai Résistance des parlements de province.
7 juin "Journée des tuiles" à Grenoble.
5 juillet Le Conseil du roi prescrit de faire des recherches sur les États Généraux précédents.
21 juillet Assemblée de Vizille qui réclame la convocation des Etats du Dauphiné
8 août Les États Généraux sont convoqués pour le 1er mai 1789.
24-26 août Renvoi de Loménie de Brienne et rappel de Necker.
Septembre Rétablissement des parlements; le Parlement de Paris demande que les États Généraux soient convoqués dans les formes de 1614.
5 octobre Convocation d'une seconde assemblée des notables.
6 novembre Réunlon de l'assemblée des notables.
Novembre Sieyès publie l'Essai sur les privilèges.
23 novembre Arrêt du Conseil interdisant les achats de blé hors des marchés
27 décembre Le Conseil du roi se prononce pour le doublement de la représentation du Tiers.

1789

Janvier Sieyès publie Qu'est-ce que le Tiers État ?
24 janvier Règlement électoral pour les États Généraux.
Mars Début des élections aux États Généraux. Emeutes dans plusieurs villes
26-28 avril Émeute "Réveillon" à Paris.
4 mai Procession d'ouverture des États Généraux à Versailles.
5 mai Ouverture des États Généraux.
6 mai Les députés du Tiers demandent la vérification en commun des pouvoirs des députés des trois ordres.
4 juin Mort du dauphin.
10 juin Le Tiers décide de commencer seul la vérification des pouvoirs.
13 juin Trois curés poitevins quittent la Chambre du clergé pour rejoindre le Tiers.
17 juin Le Tiers se constitue en Assemblée nationale.
19 juin Le clergé décide de se réunir au Tiers après un scrutin serré.
20 juin Serment du Jeu de Paume.
23 juin Séance royale où Louis XVI expose son programme et ordonne aux ordres de siéger séparément, la séance terminée, les députés du Tiers et une partie de ceux du clergé refusent de quitter la salle contrairement aux ordres du roi.
25 juin Quarante-sept députés de la noblesse rejoignent le Tiers.
27 juin Le roi enjoint au clergé et à la noblesse de se réunir au Tiers.

Fin juin-début juillet
Mouvement de troupes vers Paris et Versailles.
11 juillet Renvoi de Necker.
14 juillet Prise de la Bastille; son gouverneur, Launay, et le prévôt des marchands, Flesselles, sont assassinés.
16 juillet Rappel de Necker.
17 juillet Louis XVI arbore la cocarde à l'Hôtel de Ville de Paris où il est reçu par Bailly, le nouveau maire.
Fin juillet-août Insurrections paysannes et Grande Peur en province.
4 août Destruction du régime féodal mise en forme du 5 au 11 août.
26 août Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
10 septembre L'Assemblée rejette l'institution d'une seconde chambre.
11 septembre Le roi se voit accorder un veto suspensif (droit de refuser la promulgation des lois pendant deux législatures).
5 octobre Marche des femmes de Paris sur Versailles.
6 octobre Le roi est ramené à Paris; l'Assemblée va s'installer à Paris peu après.
29 octobre Décret du "marc d'argent".
2 novembre Les biens du clergé sont mis à la disposition de la nation.
7 novembre L'Assemblée décide que les ministres ne pourront être pris en son sein.
Décembre Nouvelle organisation territoriale: les départements et les municipalités.
19 décembre Création des assignats.

1786 1787 1788 1789 1790 1791 1792 1793 1794 1795
1790

13 février Abolition des voeux monastiques.
13 avril L'Assemblée refuse de déclarer la religion catholique religion d'État.
17 avril Les assignats ont cours comme monnaie.
Avril-juin Affrontements entre protestants et catholiques dans le Sud de la France.
12 juillet Vote de la Constitution civile du clergé.
14 juillet Fête de la Fédération à Paris.
31 août La mutinerie de la garnison suisse de Nancy est réprimée par Bouillé.
4 septembre Démission de Necker.
27 novembre Les ecclésiastiques fonctionnaires publics doivent prêter serment à la Constitution.

1791

2 mars Loi d'Allarde: suppression des corporations.
10 mars et 13 avril Brefs pontificaux condamnant la Constitution civile du clergé.
2 avril Mort de Mirabeau; le 4, son corps est déposé dans l'église Sainte-Geneviève transformée en Panthéon le 3.
18 avril Louis XVI ne peut quitter Paris pour aller célébrer ses pâques à Saint-Cloud.
16 mai Vote de la non-rééligibilité des Constituants à la prochaine Assemblée législative.
14 juin Loi Le Chapelier interdisant les coalitions.
20 juin Louis XVI et Marie-Antoinette fuient Paris.
21 juin Arrestation de la famille royale à Varennes.
25 juin Le roi est ramené à Paris.
17 juillet La Garde nationale réprime une manifestation au Champ de-Mars.
Août-septembre Révision de la Constitution.
27 août Suppression du "marc d'argent" pour l'éligibilité à l'Assemblée mais augmentation du cens électoral.
14 septembre Louis XVI prête serment à la Constitution; Avignon et le Comtat Venaissin sont réunis à la France.
30 septembre Dernière séance de l'Assemblée constituante.
1er octobre Première séance de l'Assemblée législative.
29 novembre Les ecclésiastiques réfractaires au serment sont déclarés suspects.

1792

9 février Décret confisquant les biens des émigrés.
20 avril La guerre est déclarée au roi de Bohême et de Hongrie.
27 mai Décret sur la déportation des prétres réfractaires.<
8 juin Décret sur la formation d'un camp de fédérés à Paris.
11 juin Louis XVI oppose son veto aux décrets des 27 mai et 8 juin.
12 juin Renvoi des ministres Roland, Clavière et Servan par Louis XVI; l'Assemblée leur renouvelle sa confiance.
20 juin La foule envahit les Tuileries pour contraindre le roi à lever son veto; Louis XVI refuse de cèder mais doit coiffer le bonnet rouge.
11 juillet L'Assemblée proclame "la Patrie en danger ".
3 août Publication du Manifeste de Brunswick.
10 août Le château des Tuileries est pris d'assaut; Louis XVI, réfugié au sein de l'Assemblée, est suspendu.
11 août Constitution d'un Conseil exécutif où Danton est ministre de la Justice, Roland ministre de l'lntérieur, Clavière ministre des Finances, et Servan ministre de la Guerre.
13 août La famille royale est incarcérée au Temple sous la surveillance de la Commune de Paris.
19 août La Fayette, n'ayant pu entraîner son armée à marcher sur Paris, rejoint les Autrichiens qui l'interneront.
23 août Chute de Longwy.
30 août Prise de Verdun.
2-5 septembre Massacre de prisonniers dans les prisons parisiennes.
20 septembre Victoire de Valmy; dernière séance de l'Assemblée législative: elle décréte le divorce et la laïcisation de l'état civil.
21 septembre La Convention se réunit et abolit la royauté.
27 septembre La Convention renouvelle l'incompatibilité des fonctions de ministre et de député; Roland opte pour le ministère et Danton pour la députation.
9 octobre Les émigrés rentrés sont passibles de la peine de mort dans les vingt-quatre heures.
6 novembre Dumouriez bat les Autrichiens à Jemmapes.
14 novembre Entrée des troupes françaises à Bruxelles.
20 novembre Découverte de "I'armoire de fer" contenant les papiers de la famille royale au château des Tuileries.
27 novembre La Savoie est réunie à la France.
3 décembre Robespierre demande la mort du roi.
11 décembre Première comparution de Louis XVI devant la Convention.
26 décembre Seconde comparution de Louis XVI.
27 décembre Motion de Salle demandant l'appel au peuple dans le jugement du roi.

1786 1787 1788 1789 1790 1791 1792 1793 1794 1795
1793

4 janvier Barère récuse la thèse de I'appel au peuple soutenue par Buzot et Vergniaud dans le proces de Louis XVI.
16-18 janvier La Convention vote la mort du roi.
21 janvier Exécution de Louis XVI.
22 janvier Roland démissionne du ministère de l'lntérieur.
1er février Déclaration de guerre à l'Angleterre et à la Hollande.
24 février La Convention décréte la levée de 300.000 hommes.
Début mars Contre-offensive autrichienne en Belgique tandis que Dumouriez poursuit ses desseins en Hollande.
7 mars Déclaration de guerre à l'Espagne.
9 mars La Convention décrète l'envoi de représentants en mission dans les départements.
10 mars Création du Tribunal criminel extraordinaire (le Tribunal révolutionnaire) .
10-11 mars Massacres de Machecoul (début de l'insurrection vendéenne).
18 mars Défaite de Dumouriez à Neerwinden.
19 mars Une armée républicaine est défaite par les Vendéens à Pont Charrault.
21 mars Institution des comités révolutionnaires de surveillance locaux.
4 avril Dumouriez passe aux Autrichiens, emmenant avec lui le duc de Chartres (futur Louis Philippe).
6 avril Premier Comité de Salut public dont les membres les plus importants sont Danton et Barére.
24 avril Marat, décrété d'accusation par la Convention, le 13, est acquitté par le Tribunal révolutionnaire et porté en triomphe à la Convention.
4 mai La Convention décréte le Maximum du prix des grains.
10 mai La Convention abandonne la salle du Manège pour siéger aux Tuileries.
29 mai A Lyon, la municipalité est aux mains des Girondins et des royalistes.
31 mai Les sections de Paris envahissent la Convention.
2 juin Coup de force des sections parisiennes contre la Convention: chute des Girondins.
Juin Moins d'une soixantaine d'administrations départementales protestent contre le coup de force parisien.
9 juin Prise de Saumur par les Vendéens.
18 juin Prise d'Angers par les Vendéens.
24 juin La Convention vote la Constitution qui ne sera pas appliquée.
25 juin Jacques Roux présente à la Convention une pétition au nom des Cordeliers (le "Manifeste des Enragés").
29 juin Nantes repousse les Vendéens.
10 juillet Renouvellement du Comité de Salut public; il se compose à cette date de Barère, Couthon, Gasparin, Hérault de Séchelles, R. Lindet, Prieur de la Marne, Jean Bon Saint-André, Saint-Just et Thuriot.
13 juillet Assassinat de Marat.
17 juillet Exécution de Chalier à Lyon.
23 juillet Capitulation de Mayence; la garnison française sera affectée dans l'Ouest.
27 juillet Robespierre entre au Comité de Salut public (il remplace Gasparin).
28 juillet Capitulation de Valenciennes.
1er août La Convention décide la destruction de la Vendée.
14 août Entrée de Carnot et de Prieur de la Côte-d'Or au Comité de Salut public.
23 août La Convention décréte la levée en masse.
24 août Création du Grand Livre de la dette publique.
27 août Toulon se livre aux Anglais.
5 septembre La Terreur est mise à l'ordre du jour par la Convention envahie par les sans-culottes; arrestation de J. Roux.
6 septembre Entrée de Collot d'Herbois et de Billaud-Varenne au Comité de Salut public.
8 septembre Victoire de Houchard à Hondschoote.
9 septembre Organisation de l'armée révolutionnaire.
11 septembre Le Maximum des grains et fourrages est décrété.
17 septembre Vote de la loi des suspects.
19 septembre Kléber et l'armée de Mayence sont battus par les Vendéens à Torfou.
29 septembre Vote du Maximum général.
9 octobre Prise de Lyon par l'armée de la Convention.
10 octobre La Convention proclame le gouvernement révolutionnaire jusqu'à la paix.
16 octobre Jourdan bat les Autrichiens à Wattignies; Marie Antoinette est exécutée.
17 octobre Les Vendéens sont battus à Cholet par Kléber et Marceau; c'est à la suite de cette défaite qu'ils vont franchir la Loire.
31 octobre Exécution des Girondins.
7 novembre Séance de déchristianisation à la Convention.
8 novembre Exécution de Mme Roland.
10 norembre Fête de la Raison à Notre Dame de Paris.
11 norembre Exécution de Bailly.
14 novembre Les Vendéens échouent à prendre Granville.
17 novembre Arrestation de Basire, Chabot et Delaunay compromis dans le scandale de la liquidation de la Compagnie des Indes.
21-22 novembre Robespierre et Danton s'attaquent aux mascarades antireligieuses.
24 novembre Application du calendrier républicain.
29 novembre (9 frimaire an II) Exécution de Barnave.
4 décembre (14 frimaire) Organisation du gouvemement révolutionnaire.
5 décembre (15frimaire) Parution du premier numéro du Vieux Cordelier de Camille Desmoulins.
12 décembre (22 frimaire) L'armée républicaine écrase les Vendéens au Mans.
19 décembre (29 frimaire) Reprise de Toulon.
23 décembre (3 nivose) Victoire répu blicaine de Savenay sur les Vendéens; la guerre de l'Ouest va s'effilocher en guérilla.

1786 1787 1788 1789 1790 1791 1792 1793 1794 1795
1794

12 janvier (23 nivôse) Dans la nuit du 12 au 13, arrestation de Fabre d'Églantine compromis dans l'affaire de la Compagnie des Indes.
26 février-3 mars (8-13 ventôse) Vote de la mise sous séquestre des biens des suspects et de leur distribution aux indigents.
4 mars (14 ventôse) Les Cordeliers appellent à l'insurrection.
13 mars (23 ventôse) Dans la nuit du 13 au 14, arrestation des hébertistes.
24 mars (4 germinal) Exécution des hébertistes.
28 mars (8 germinal) Suicide de Condorcet.
30 mars (10 germinal) Dans la nuit du 30 au 31, arrestation de Danton et Camille Desmoulins.
6 avril (16 germinal) Exécution des dantonistes.
7 mai (18 floréal) La Convention reconnaît l'existence de l'Étre supréme.
8 juin (20 prairial) Fête de l'Être suprême à Paris.
10 juin (22 prairial) Loi sur le Tribunal révolutionnaire qui inaugure la Grande Terreur.
26 juin (8 messidor) Victoire de Jourdan à Fleurus.
27 juillet (9 thermidor) Chute de Robespierre.
31 juillet (13 thermidor) Renouvellement des comités.
1er août (14 thermidor) Abolition de la loi du 22 prairial.
18 septembre (2e jour complémentaire) La République ne salarie aucun culte.
11 octobre (20 vendémiaire an III) Transfert des restes de Rousseau au Panthéon.
23 octobre (2 brumaire) Prise de Coblence; jonction de l'armée Sambre et Meuse et de l'armée Rhin et Moselle.
1er novembre (11 brumaire) Hoche est nommé commandant en chef de l'armée de l'Ouest.
12 novembre (22 brumaire) Fermeture du club des Jacobins de Paris.
8 décembre (18 frimaire) Réintégration des "73" Girondins exclus de la Convention.
24 décembre (4 nivôse) Abolition du Maximum.

1795

21 janvier (2 pluviôse) Célébration de l'exécution de Louis XVI.
3 février (15 pluviose) Formation de la République batave.
8 février (20 plaviôse) "Dépanthéonisation" de Marat.
15 février (27 plaviôse) Accords de La Jaunaye: pacification de l'Ouest.
21 février (3 ventôse) Décret proclamant la liberté des cultes.
2 mars (12 ventôse) Arrestation de Barère, Collot d'Herbois et Billaud-Varenne.
1er avril (12 germinal) La Convention est envahie par une manifestation sans-culotte.
5 avril (16 germinal) Traité de Bâle; la Prusse reconnaît la République française.
Avril-mai Développement de la Terreur blanche dans la vallée du Rhône et le Midi.
7 mai (18 floréal) Exécution de Fouquier-Tinville.
20 mai (Ier prairial) La Convention est envahie par des manifestants qui réclament "du pain et la Constitution de 95" et massacrent le député Féraud.
24 mai (5 prairial) Désarmement des sections parisiennes.
30 mai (11 prairial) Les églises non vendues sont restituées aux fidèles.
8 juin (20 prairial) Mort de Louis XVII.
17 juin (20 prairial) Condamnation à mort de six députés montagnards qui se suicident.
23 juin (5 messidor) Rapport de Boissy d'Anglas sur la Constitution.
24 juin (6 messidor) Proclamation de Louis XVIII à Vérone.
21 juillet (3 thermidor) A Quiberon, Hoche écrase les émigrés qui avaient débarqué.
27 juillet (9 thermidor) Célébration de la chute de Robespierre.
18 août (1er fructidor) Décret des "deux tiers".
22 août (5 fructidor) La Convention adopte la nouvelle Constitution.
1er octobre (9 vendémiaire an IV) Annexion de la Belgique.
5 octobre (13 vendémiaire) Barras et Bonaparte écrasent une insurrection des royalistes à Paris.
12-21 octobre (20-29 vendé miaire) Élections.
25 octobre (3 brumaire) Remise en, vigueur de la législation terroriste contre les prétres.
26 octobre (4 brumaire) Séparation de la Convention.
3 novembre (12 brumaire) Entrée en fonction du Directoire composé de Barras, Reubell, La Révellière-Lépeaux, Letourneur, et Carnot qui remplace Sieyès qui, élu, avait refusé.

1786 1787 1788 1789 1790 1791 1792 1793 1794 1795

Retour en haut de la page