Retour à la page d'accueil
Plan du site
Aide - Mode d'emploi du site
Moteur de recherche
Les pages à ne pas manquer
Les nouveautés du site
Site in English
Envoyer un courriel
Le Terrier de Conforgien
Le texte
Histoire
Visites des lieux
Boite à outils
Seigneurs et manants du 16e S
A propos du site

Retour au menu principal

 

 

 

 

Plan du terrier

Le terrier comporte 5 grandes parties :

-1- une table des matières

-2- une partie "juridique" qui sert à démontrer ce qui autorise le seigneur à rédiger son terrier : lettres patentes de François 1er et de Henri II donnant pouvoir au seigneur, à son notaire royal François Delagrange, et à son sergent royal Mathieu Gentot pour obliger les habitants à se soumettre à cette formalité risquée et coûteuse pour eux. Avec le procès-verbal de convocation des habitants pour leur annoncer l'opération.

-3- un inventaire des droits et biens seigneuriaux : Guy de Clugny règne sur une petite seigneurie de 714 hectares. Le texte fait état de 45 droits seigneuriaux (voir le détail de ces droits) dont les modalités d'exercice sont précisées. Suit la description de son château (la maison forte de Conforgien, qui a conservé à peu de chose près son apparence du XVIème siècle), et de ses terres, prés, bois, étangs. Guy de Clugny possède en propre les 2/3 de la surface de la seigneurie.

-4- les "reconnaissances" de 75 habitants de la seigneurie, c'est à dire les déclarations de leurs biens propres : lieudit, nature de terre, surface, confins, et redevances dues au seigneur sur ces biens. Il s'agit de redevances en argent (taille et cens) et en nature (avoine, froment, seigle, vin, cire).

-5- des annexes : textes divers sur l'exercice du droit de champoy (pâturage des troupeaux) avec les habitants de certains hameaux de la seigneurie, baux particuliers, et "livret de famille" de Guy de Clugny et de Jehan de Refuge.

 

Retour en haut de la page